MENU
COVID-19

LE RETOUR AU JEU

Racquetball Canada continue de suivre de près la situation du coronavirus (COVD-19) et demeure en contact permanent avec Santé publique Canada et des organisations provinciales, nationales et internationales. Racquetball Canada suit les recommandations de la santé publique et soutient les règles locales en vigueur. Au Canada, les mesures de distanciation physique restent en vigueur et nous ne sommes donc pas en mesure de commencer un entraînement de groupe pour le moment. Toute décision concernant le retour à l’entraînement en groupe sera prise en dernier ressort en collaboration avec les autorités sanitaires provinciales et locales, ainsi que les organismes gouvernementaux provinciaux et locaux.

 


 

LIGNES DIRECTRICES POUR LE RETOUR AU JEU

Racquetball Canada place votre santé et votre sécurité au premier plan de chacune de ses décisions. Racquetball Canada n’est pas experte en matière de pandémie et, par conséquent, toutes les informations, lignes directrices et directives des gouvernements fédéral, provinciaux et locaux et des autorités de santé publique ont préséance sur ces informations. Nous avons créé cet ensemble de lignes directrices afin de fournir des recommandations sur ce que nous croyons être la meilleure ligne de conduite pour les provinces et les clubs SI on leur permet de reprendre le jeu.

Racquetball Canada recommande une approche par étapes qui permet aux joueurs de commencer à jouer seuls ou avec les membres d’une même famille.

Veuillez tenir compte de ce qui suit en tout temps;

  • Assurez-vous que vous êtes en bonne condition physique pour jouer au racquetball;
  • Veillez à vous laver les mains avant et après avoir joué au racquetball;
  • Emportez des serviettes et de l’eau sur le terrain, et laissez-les dans les coins arrière pour éviter d’entrer et de sortir (cela inclut les temps morts sur le terrain);
  • Envisagez de porter deux gants de racquetball avec des sous-gants;
  • Pensez à avoir votre propre balle de racquetball – à chaque service, vous servirez avec votre propre balle. N’envoyez la balle à votre adversaire qu’avec le pied, et ne la ramassez pas avec vos mains;
  • N’essuyez pas votre sueur sur les murs ou les portes du terrain;
  • Ne prenez pas de douche et ne socialisez pas au club – partez directement après votre match pour éviter d’entrer en contact avec un trop grand nombre de personnes;
  • Les terrains doivent être aseptisés entre les matches.

 

Pour une liste plus complète des lignes directrices, veuillez vous reporter à ce qui suit :

Les recommandations de Racquetball Canada à l’intention desjoueurs pour le retour à l’entraînement

Recommandations de Racquetball Canada en vue du retour au jeu àl’intention des administrateurs de clubs, des entraîneurs et de toutepersonne qui organise des activités de racquetball

 


 

LIGNES DIRECTRICES ET RESSOURCES D'ATTÉNUATION DES RISQUES

Les lignes directrices et les ressources suivantes du gouvernement du Canada sont des considérations qui devraient être appliquées à tous les environnements de formation. Ces liens fournissent des informations importantes à tous les athlètes, entraîneurs, clubs, installations et organisateurs pour évaluer et réduire les risques lors de la planification de leur retour au sport.

CONNAISSANCES DU PERSONNEL

Formation des entraîneurs, des athlètes et du personnel :

 

SENSIBILISATION À LA SANTÉ PUBLIQUE

Sensibilisation à la santé publique.

CAPACITÉ D’ISOLEMENT

Identification et gestion des athlètes symptomatiques, procédures d’isolement, soin des athlètes en isolement : 

 

COMMUNICATION DES RISQUES

Plans de communication, gestion de l’information. 

PLAN DE PRÉPARATION EN CAS D’URGENCE

Plans de recherche des contacts, leadership d’intervention, lien vers SPC, nettoyage et équipement de protection individuelle, planification des transports : 

 

COORDINATION DE LA LOGISTIQUE

Équipe des opérations de la COVID-19. Lien vers les autorités sanitaires en cas d’éclosion : 

 

MESURES D’ATTÉNUATION PARTICULIÈRES

Contrôle et suivi de l’état de santé : 

Accès et utilisation des installations et de l’équipement :

 


 

LA SANTÉ MENTALE

Mise à jour sur la santé mentale

Les principaux responsables de la santé mentale et les groupes de sensibilisation appellent à une augmentation des ressources en santé mentale pour faire face à la menace d’une « pandémie subséquente », c’est-à-dire l’augmentation significative des problèmes de santé mentale chez les personnes fortement touchées par la COVID-19. La communauté sportive canadienne n’est pas à l’abri de cette « pandémie subséquente », et pour aider à aplatir le sommet de la courbe des problèmes de santé mentale, une approche préventive et proactive doit être adoptée. Pour aider à atténuer les effets néfastes du stress, protéger la santé mentale et promouvoir une bonne santé mentale, il est recommandé de mettre en pratique des activités de santé mentale dans la routine quotidienne. Voici quelques activités à envisager.

 

Tolérance émotionnelle

Nous devons garder à l’esprit que les émotions font partie intégrante de l’expérience humaine ; elles sont là pour nous protéger, nous guider et nous aider à reconnaître ce dont nous avons besoin. Nous devons accepter que nos émotions sont des réactions réelles et valables à cet événement exceptionnel. En comprenant nos émotions et nos besoins fondamentaux, nous sommes en mesure d’accroître notre tolérance émotionnelle. Voici quelques étapes importantes de ce processus :

  • Nommer l’émotion que nous ressentons (par exemple, je me sens anxieux et dépassé) et la reconnaître comme normale et valable (c’est-à-dire, ce sont mes émotions qui font leur travail en ces temps d’incertitude);
  • Accepter l’émotion comme un aspect normal de notre expérience (c’est à dire, il est logique que mon niveau d’anxiété soit plus élevé compte tenu de la situation actuelle);
  • Identifier les besoins en explorant ce que l’émotion révèle ou pourquoi elle est importante (c’est-à-dire, je veux être en sécurité et je dois prendre les précautions nécessaires)

 

Gestion du stress 

La pandémie de COVID-19 est un événement sans précédent. À ce titre, les règles à suivre sont inexistantes et il est inévitable que les niveaux de stress et d’anxiété augmentent étant donné l’incertitude et l’imprévisibilité de la situation à laquelle nous sommes confrontés. Cependant, il est important de se rappeler que tout stress n’est pas mauvais ; il dépend de notre perspective, de nos compétences et de notre soutien. L’adversité fait partie du sport de haut niveau, c’est pourquoi les athlètes, les entraîneurs et les membres des ÉSI peuvent utiliser les compétences existantes pour gérer les défis et l’inconnu. Voici quelques conseils de gestion du stress liés à la COVID :

Facteurs physiques et psychologiques de protection 

  • Pratiquer la distanciation physique;
  • Se laver les mains et porter un masque et des gants lorsqu’on se trouve en public;
  • Rester à la maison, surtout si on est malade;
  • Diminuer l’information reçue en interrompant l’écoute ou le visionnement des nouvelles;
  • Maintenir un équilibre en jumelant le traitement de l’information avec de simples activités (par exemple, regarder ou lire quelque chose d’amusant, jouer à un jeu).

Gestion du stress

  • Identifier les facteurs de stress et se concentrer sur les connaissances et les compétences dont nous disposons pour les gérer – faire en sorte que notre confiance soit plus grande que nos craintes;
  • Entrer en relation avec les autres et exprimer ses inquiétudes et ses préoccupations pour se sentir soutenu;
  • Prendre soin de notre corps en faisant de l’exercice, en s’alimentant et en dormant bien, et en limitant notre consommation d’alcool;
  • Passer du temps à l’extérieur pour bénéficier des effets bénéfiques de la nature;
  • Faire des exercices de respiration / de relaxation;
  • S’amuser et rester stimulé en essayant de nouvelles activités / passe-temps

 

La pleine conscience

La pleine conscience est une conscience profonde du moment présent. Elle reflète notre capacité à ÊTRE ICI MAINTENANT en adoptant un comportement d’acceptation et de non-jugement. La pleine conscience nous aide à accepter toutes les expériences humaines, à réguler nos émotions, à améliorer notre concentration et notre sommeil, et à renforcer notre immunité. Une dose quotidienne d’entraînement à la pleine conscience peut faire toute la différence.  

 

Gratitude et croissance 

Pour aider à rééquilibrer la partie du cerveau qui est activée lorsqu’elle est exposée à une menace et à un danger perçus (l’amygdale), nous pouvons répartir les données en nous concentrant sur ce qui est positif. Pour ce faire, nous pouvons analyser le monde qui nous entoure à la recherche de trois choses positives et les noter à la fin de chaque journée. Cette activité a démontré qu’elle améliorait les niveaux d’optimisme, de bonheur et de bien-être subjectif. 

Nous pouvons également atténuer la réaction au stress en adoptant un état d’esprit de « défi » et en recherchant les possibilités de croissance et d’apprentissage qui accompagnent le défi auquel nous sommes confrontés. Par exemple, ce confinement est une excellente occasion de renforcer la santé mentale et les capacités de résilience, ce qui peut contribuer à améliorer les performances sportives lors du retour à l’entraînement et à la compétition.

Adoptez une approche proactive et de prévention et pratiquez des activités de santé mentale tous les jours.


CHAMPIONNATS CANADIEN

Compte tenu des développements actuels résultant du coronavirus (COVID-19), et après avoir consulté nos partenaires sportifs, le conseil d’administration de Racquetball Canada a pris la difficile décision d’ANNULER le Championnat canadien de 2020. Cette décision a été prise pour protéger la santé de nos athlètes, officiels et bénévoles, ainsi que les membres de notre personnel. Pour l’instant, nous allons également reporter notre assemblée générale annuelle à une date qui reste à déterminer.

 

Si nous sommes en mesure de procéder dans le courant de la saison, nous espérons organiser une épreuve de sélection pour couronner nos champions nationaux de 2020 de la catégorie ouverte, dans les épreuves de simple et de double, et pour sélectionner notre équipe nationale. S’il n’est pas possible de procéder avant la fin de la saison en cours, l’équipe nationale sera sélectionnée sur la base des deux épreuves de sélection qui ont déjà eu lieu.

 

Racquetball Canada partage la déception, mais espère que les participants comprendront que sa décision est fondée sur la priorité accordée à la santé et au bien-être de notre famille du racquetball. Nous sommes impatients de planifier le Championnat canadien de 2021 et nous espérons vous y voir nombreux. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre soutien.

Pour plus d’informations, communiquez avec:

Kathy Brook
Directrice executive
Racquetball Canada

Gwen Smoluk
Présidente
Racquetball Canada